le regard grondeur

Par défaut

je sais. Je sais.

Comme des vieilles chaussettes, comme mon nabaztag qui parlait trop , comme la vieille robe  dans le fond de son placard, comme ma tenue de sport,  comme les pulls de mami, comme les endives au fromage et les épinards…….

Je t’ai zappé, délaissé, oublié, laissé crever…..

Non… Non…

Oh non, pas les gros yeux, pas le regard grondeur, pas la moue pleine de reproche.. Promis, promis je vais essayer de plus t’abandonner petit blooouuuggg

___________________

———————————————————————-

une   pensée toute particulière a twiny.

Publicités

"

  1. Ben alors qu’est il arrivé a Twiny? Je sens qu’il ya eu drame? Snif… Et je tiens a dire que: graaaaaaaaaaaaave ton nabaztaz tu l’as tellement laissé die tss….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s